News - Retrospection – MIT 2013

MMC - Metz Molkky Club

Vous allez voir de quel bois les Dragons se chauffent.

Retrospection – MIT 2013

Publication le 20/03/14

Le Bâton Mouche avait organisé le 14 Septembre 2013 son second Mölkky International Tournament à Paris, sur les terrains de l’ASB12, réunissant les mölkkäthä venant de toute l’Europe. Et les messins étaient de la partie. Retour sur ce tournoi

Sous une pluie battante, 3 doublettes messines étaient au rendez-vous. Face à eux, 101 autres doublettes avaient débarquée de toute la France, et de toute l’Europe.

Heureusement, les 3 doublettes messines étaient dans 3 doublettes différentes.
Les règles : 13 doublettes par poule. 8 Poules différentes. Chaque équipe se rencontre. Les 4 meilleurs uniquement se qualifient pour les 16ème de finale.

En phase de poule. Thierry et Wladimir (les finalistes du tournoi de Metz-Plage 2013, ndlr) ont réussit à décrocher la quatrième place en remportant allégrement 8 matchs sur 12.
Amilcar (du MMC) et Sébastien, son coéquipier ont également remporté 8 matchs sur 12. Cependant, les 3ème, 4ème et 5ème de leur poule se retrouvent tous à 8 victoires, et chacun a perdu contre l’un et gagné contre l’autre. Mölkkout oblige. 3 équipes, mais 2 places uniquement. Amilcar et Sébastien brillent. Ils réussissent à éclater le score au Môlkkout et décroche ainsi leur qualification avec une troisième place pleinement méritée.
David et Yann (du MMC), ont quant à eux parfaitement maitrisé leurs manches. Au bout de 11 matchs consécutifs, ils n’avaient qu’une seule défaite à leur compteur. Cependant, malgré un parcours quasi sans faute, la première place de la poule n’était pas tout à fait assurée. La dernière équipe (dont l’un était le grand vainqueur du MIT 2012) qui se dressait sur leur chemin était second avec 10 victoires. Hélas, David et Yann se sont inclinés et perdent leur première place au détriment de cette même équipe.

Sur les 32 qualifiés en phase de poule, les messins réalisent un carton plein !

En 16ème de finale, Amilcar et Sébastien ont malheureusement enchainés les erreurs et perdent leur deux manches. Leur parcours s’arrête là. Même chose pour Thierry et Wladimir : après 1 manche partout, Thierry et Wladimir mène la partie. Une seule quille les séparaient de la qualification en 8ème. Après deux tentatives échouées, ils se retrouvent au pied du mur, contraints de jouer le tout pour le tout. Leur troisième raté leur a été fatal. Ils s’inclinent 50-0 sur la troisième manche après avoir tout réalisé pour se qualifier. Quant à David et Yann, après une grosse frayeur sur la première manche, ils réussissent à égaliser et à décrocher la victoire sur la belle.

Et le rêve se poursuit jusqu’en quart avec David et Yann, grâce à leur victoire 2-0 en huitième de finale.

Les quarts de finale se compliquent. Face à deux joueurs de boules lyonnaises, originaires d’Orléans, David et Yann se font pliés lors de la première manche, admirant l’exactitude des tirs lointains de deux adversaires. Le MMC n’a plus le droit à l’erreur. Lors de la revanche, ils prennent de l’avance, et n’ont qu’une seule quille pour les ramener au score. Après un essai raté, l’adversaire revient au score. Une seule quille à faire pour l’un ou pour l’autre. David joue la gagne, et rate à nouveau la quille de la victoire. Leurs adversaires terminent derrière et éliminent le MMC en quart de finale sur le score 2 à 0.

Ce seront d’ailleurs les Orléanais, adeptes de la boule lyonnaise, qui remporteront l’édition 2013 du MIT. David et Yann ont réalisé ainsi le même parcours (éliminés en quart de finale) qu’en 2012.

DV.

Retour